VWFS_MalusEcologique_2400x1600_02.png

Véhicules puissants et fiscalité : quelles exonérations au malus écologique en 2022 ? 

Peut-on encore conduire un véhicule puissant malgré la fiscalité 2022 ?

Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics ont mis en place une fiscalité qui encourage l’adoption de voitures plus propres… et qui pénalise les plus polluantes. Les véhicules puissants sont naturellement les plus taxés, d’autant plus que le malus écologique a été revu à la hausse début 2022.

Le malus écologique remonte d’un cran en 2022

Depuis le 1er janvier 2022, les véhicules qui émettent plus de 128g/CO2/km sont soumis au malus écologique. Un barème qui s’appliquait seulement à partir de 133g en 2021, et de 138g en 2020. La tendance est au durcissement du dispositif.

Le montant du malus peut désormais monter jusqu’à 40 000€, pour un véhicule émettant 224g/CO2/km, et il est plafonné au-delà. Ce plafond maximal a donc été relevé de 10 000€ en un an.

A noter également, le montant du malus ne peut excéder 50% du prix du véhicule neuf.

Quelles sont les réductions possibles du malus pour les particuliers ? 

Les familles nombreuses et les familles d’accueil

Les familles nombreuses, avec au moins 3 enfants à charge, peuvent obtenir une réduction de 20g/CO2/km. Pour en bénéficier, elles doivent justifier d’un véhicule équipé de 5 places au minimum. Les familles d’accueil peuvent elles aussi, sous conditions, être éligibles à ce dispositif.

Les véhicules compatibles au superéthanol

Les voitures équipées pour fonctionner au superéthanol E85 ont droit à un abattement de 40% sur leur taux d’émissions. Cette réduction n’est plus valable sur les véhicules très polluants, ceux qui émettent plus de 250g/CO2/km.

Les véhicules accessibles aux personnes en situation de handicap

Les véhicules accessibles aux fauteuils roulants et ceux dont le propriétaire possède une carte d’invalidité sont totalement exonérés du malus écologique.

Les véhicules électriques ou à hydrogène

Enfin, les voitures qui fonctionnent exclusivement à l’électricité ou à l’hydrogène (ou bien les deux) sont eux aussi totalement exemptés de cette taxe.

Verdict : existe-t-il des véhicules puissants non soumis au malus ?

L’électrique a déjà passé le pas !

La seule solution accessible à tous pour conduire un véhicule puissant, c’est de se tourner vers une motorisation électrique ou à hydrogène. La bonne nouvelle, c’est que l’électrique a fait des progrès considérable ces dernières années et que les premiers SUV 100% électriques ont fait leur apparition !

Volkswagen ID.4 et ID.5

L’ID.4 a été le premier SUV 100% électrique de la marque : une révolution élue voiture mondiale de l’année 2021 ! Rapidement, cette sortie a été suivie par celle de l’ID.5, alliance parfaite entre un coupé et un SUV.

Audi e-Tron

Côté Audi, l’e-Tron a fait une sortie très remarquée en 2020 : avec une vitesse de pointe à 190km/h et une accélération de 0 à 100km/h en à peine plus de 6 secondes. Le tout sans un gramme de CO2/km !

Skoda Enyaq iV

Le quatrième SUV 100% électrique de la grande famille VW a été commercialisé par Skoda l’année passée. Avec son moteur performant de 150 kW, l’Enyaq iV atteint une autonomie supérieure à 530 km !

Vous souhaitez plus de renseignements sur nos solutions de financement. Et si on en parlait ? Contactez-nous !  

Pensez à covoiturer
#SeDéplacerMoinsPolluer