Your browser is not supported.

For the best experience, we recommend using an alternative browser.

VWFS_IconoArticle_TendancesDeDemain_02.jpg

mobilité et déplacements : quelles sont les grandes tendances à 
horizon 2030

Découvrez comment les mutations opérées aujourd’hui transformeront notre façon de nous déplacer lors de la prochaine décennie
 

Elle redessine la géographie, influence nos modes de vie, et concentre une industrie de plusieurs milliers de milliards de dollars. A tous ces titres, et à bien d’autres encore, la mobilité est l’un des enjeux majeurs des prochaines décennies. Les acteurs du secteur l’ont bien compris et entament une mutation qui devrait impacter nos habitudes en profondeur. Véhicules partagés, autonomes et propres ? Trajets multimodaux et connectés ? Voici un tour d’horizon des grandes tendances pour 2030.

#1 Les moyens de transports seront partagés 

C’est une tendance qui émerge depuis quelques années déjà, portée par les arguments écologiques et de désengorgement des agglomérations, et qui devrait s’instaurer comme une norme.

Le partage du moyen de transport intervient à trois échelons distincts :

  • Les transports en commun, mis à disposition par les collectivités ou des acteurs privés, permettent de rationnaliser l’utilisation, les coûts et les émissions liés aux déplacements.
  • Le covoiturage propose une optimisation des trajets entre particuliers. Les motivations sont sensiblement les mêmes, mais le maillage de ces réseaux est plus fin et local.
  • Enfin, les flottes de véhicules partagées répondent à des besoins de déplacements ponctuels ou réguliers, lorsque la propriété du véhicule n’est pas souhaitable ou possible.
VWFS_IconoArticle_TendancesDeDemain_01.jpg

#2 Les déplacements seront multimodaux et connectés 

Un trajet multimodal fait appel à plusieurs moyens de locomotions sur un même déplacement. C’est déjà le cas sur les déplacements longues distances : taxi, avion, puis bus par exemple. Cette tendance devrait s’étendre aux déplacements plus courts, avec des transports en commun ou individuel qui s’arrêteront aux portes des villes, où des solutions de mobilité plus adaptées aux zones urbaines prendront le relai.

Des outils digitaux, des applications par exemple, permettant d’organiser et de gérer le trajet dans son entièreté viseront à préserver une expérience de mobilité simple et transparente pour l’utilisateur.

#3 La mobilité sera plus verte 

L’électrification actuelle du parc automobile est un bon exemple de la dynamique engagée. Les acteurs du secteur explorent et testent différentes voies vers une mobilité durable. L’électrique et l’hydrogène tiennent la corde pour l’instant.

Côté voyageurs, la tendance est à l’optimisation et à la rationalisation des déplacements.

#4 Les véhicules seront autonomes 

Les véhicules autonomes vont révolutionner notre façon de voyager. D’une part, le trajet deviendra plus reposant, ce sera une expérience à part entière pour le voyageur. D’autre part, il sera plus sécurisant. L’assistance de la technologie devrait réduire considérablement les risques liés aux déplacements.  

#5 La mobilité devient un service 

Plusieurs typologies d’acteurs s’activent autour de la mobilité : pouvoirs publics, gérants d’infrastructures, opérateurs, constructeurs, éditeurs de solutions, entreprises de la Tech… Et chacun apporte une brique de service différente à l’utilisateur.

Ce qui comptera en 2030, ce sera la qualité de ce service lors du déplacement d’un point A à un point B.

Toutes ces grandes tendances sont présentes par touche dans notre environnement actuel. En 2030, elles seront prépondérantes et auront changé notre façon de nous déplacer.