Your browser is not supported.

For the best experience, we recommend using an alternative browser.

VWFS_IconoArticle_Dakar_2400x1600_01.jpg

Une hydride sur le Dakar ? Le pari fou d'Audi et de Carlos Sainz 

Pour la première fois sur le Dakar, on trouvera cette année des véhicules à faibles émissions au départ. Une occasion qu’Audi Sport ne pouvait pas laisser passer ! La firme alignera donc une équipe de choc et un véhicule ultra compétitif pour tenter d’aller décrocher une victoire inédite en janvier prochain en Arabie Saoudite.

« Nous voulons être la première équipe à gagner le Dakar avec un moteur électrique »

Ce sont les mots de Carlos Sainz lui-même, pilote engagé aux côtés d’Audi dans ce défi. Le champion (dont le fils évolue aujourd’hui en Formule 1) explique qu’à son âge, il a besoin de challenges ambitieux pour trouver de nouvelles sources de motivation.

Il a donc participé activement au développement du RS Q e-tron qui sera aligné au départ du rallye-raid le plus exigeant au monde. Un monstre de puissance équipé d’un propulseur électrique qui rechargera ses batteries grâce à un moteur 4 cylindres. Au total, le véhicule devrait développer près de 680 chevaux !

Niveau esthétique, Audi s’est également fait plaisir. Le RS Q e-tron est un buggy au look futuriste et agressif avec de faux airs de Batmobile sous sa peinture camouflage.

Recrutement XXL et Dream Team : côté pilotes, Audi n’a pas lésiné non plus

Julius Seebach, directeur général d’Audi Sport a recruté quelques noms ronflants pour mener à bien son projet fou : Carlos Sainz donc (ancien champion du monde de Rallye et 3 Dakar à son palmarès), Stephan Peterhansel ensuite (14 Dakar remportés en auto et en moto), et Mattias Ekström pour terminer (ex-champion du monde de rallycross FIA).

Avec un tel casting et un véhicule aussi excitant, on attend avec impatience le départ de la course, le 2 janvier prochain à Jeddah !