VWFS_ZFE_2400x1600_01.jpg

Extension des Zones à Faibles Émissions : suis-je concerné ?

Quelles sont les agglomérations et quelles sont les véhicules exclus des ZFE dans les années à venir ? Quels sont les risques ?

Les impacts de l’extension des ZFE pour les particuliers

Le nombre de ZFE s’apprête à passer de 11 en 2021 à plus de 40 en 2025 sur le territoire français. Et le phénomène est similaire dans tout l’Union Européenne. Dans chaque agglomération, un rétro-planning d’éviction des véhicules les plus polluants sera adopté. Comment savoir si vous êtes concerné ?

Mon agglomération est-elle concernée ?

Le premier critère à prendre en compte pour savoir si vous êtes concerné par l’extension des ZFE, c’est la zone dans laquelle vous circulez régulièrement.

Aujourd’hui, c’est-à-dire à fin 2021, on dénombre 11 ZFE actives ou en cours d’activation pour les mois à venir. Elles se situent dans les agglomérations suivantes : Grand Paris, Rouen, Reims, Strasbourg, Grenoble, Nice, Marseille, Aix-en-Provence, Toulon, Montpellier et Toulouse. Il s’agit des villes les plus polluées à ce jour.

Le nombre de ZFE va continuer d’augmenter et se portera à 40 d’ici 2025. Cette montée en puissance concerne toutes les villes de plus de 150 000 habitants et quelques autres agglomérations particulièrement exposée.

Soyez vigilants. A moins d’habituer dans une petite ville ou en zone rurale, et de ne pas vous déplacer aux alentours des agglomérations, vous avez donc de grandes chances d’être concerné.

Mon véhicule est-il concerné ?

La seconde question à se poser, c’est la classification de votre véhicule. En effet, pour circuler dans les ZFE, il faudra présenter votre vignette Crit’air. Cette vignette est attribuée à chaque véhicule en fonction de son niveau d’émission.

Les agglomérations excluront progressivement les vignettes les plus polluantes, selon leur propre calendrier. Seuls les Crit’air 0 seront épargnées à terme.

A titre d’exemple, voici le calendrier prévu pour le Grand Paris :

·         En 2021, les vignettes NC, 5, et 4 ont déjà été exclues.

·         En 2022, les vignettes Crit’air 3 seront bannies à leur tour.

·         En 2024, ce sera le tour des Crit’air 2 (soit un bannissement de tous les diesels).

·         En 2030, les Crit’air 1 seront interdites. Il n’y aura plus de véhicules thermiques autorisés.

Des dérogations seront toutefois possibles pour les véhicules anciens de collection.

Quand est-ce que ces restrictions s’appliquent ?

Pour les véhicules légers, l’interdiction de circuler s’applique du lundi au vendredi, de 8h à 20h. Cette mesure est valable toute l’année, même en période de vacances scolaires.

En cas de pic de pollution, des périodes d’exclusion supplémentaires peuvent être décidées.

Qu’est-ce que je risque en cas d’écart ?

Si vous circulez dans une ZFE interdite à votre véhicule, ou bien sans vignette Crit’air, vous vous exposez à une amende de 3ème classe. Cette amende s’élève à 68€. Elle est minorée à 45€ en cas de paiement anticipé et majorée à 180€ en cas de retard de paiement.

Comment puis-je me préparer ?

Trois options s’offrent à vous pour éviter d’être pris de cours par l’interdiction de circuler.

La première, c’est de changer de véhicule sans attendre le dernier moment afin de bénéficier des dispositifs d’aides en place. Entre la prime à la conversion, le bonus à l’achat et les plans locaux, le coup de pouce peut être conséquent. De plus, si vous habitez dans une ZFE, vous pouvez être éligible à une surprime ZFE.

La seconde option est de demander une dérogation. Mais pour les particuliers, elles ne sont attribuées qu’aux véhicules de collection enregistrés.

La troisième option, c’est de convertir votre véhicule à l’électrique grâce au « rétrofit ». Là aussi, vous pourriez être éligible à certaines aides.

Découvrez dès aujourd’hui nos modèles électriques et hybride au sein du groupe : Volkswagen, Audi, Seat et Skoda.

Les pouvoirs publics ont planifié une montée en puissance des ZFE sur le territoire. Mais en Europe aussi, nos voisins suivent le même chemin. Il est donc urgent de s’informer pour être en mesure d’anticiper.

Pensez à covoiturer
#SeDéplacerMoinsPolluer